Aides disponibles pour faciliter la transition écologique lors de l’achat d’un véhicule d’occasion

La transition écologique est un enjeu majeur pour notre société et les transports constituent un axe essentiel à prendre en compte. Lorsque vous achetez un véhicule d’occasion, il existe des dispositifs pour vous aider à choisir une option plus respectueuse de l’environnement. Dans cet article, nous allons passer en revue les différentes aides disponibles en France pour inciter les particuliers à opter pour des véhicules d’occasion moins polluants.

Bonus écologique et prime à la conversion : une combinaison pour encourager un choix responsable

Le bonus écologique et la prime à la conversion sont deux mesures gouvernementales ayant pour objectif d’accélérer le renouvellement du parc automobile français vers des véhicules moins émetteurs de CO2. Bien que ces aides soient souvent associées aux véhicules neufs, elles concernent également certains modèles d’occasion répondant à des critères précis. Ceci permet de faciliter l’acquisition d’un véhicule propre même avec un budget limité.

Le bonus écologique pour les véhicules d’occasion électriques ou hybrides rechargeables

Cette aide financière consiste en une réduction sur le prix d’achat du véhicule. Pour être éligible au bonus écologique, un véhicule d’occasion doit être 100% électrique ou hybride rechargeable (avec une autonomie minimale de 50 km en mode tout électrique) et ne pas dépasser un certain seuil d’émissions de CO2. Le montant du bonus écologique varie en fonction du type de véhicule et des émissions de CO2.

  • Pour les voitures électriques d’occasion : le bonus écologique s’élève à 27% du prix d’achat du véhicule, plafonné à 6 000 €.
  • Pour les voitures hybrides rechargeables d’occasion : le bonus est de 27% du prix d’achat, plafonné à 1 000 € si leur autonomie est comprise entre 50 et 84 km, et à 2 500 € pour une autonomie supérieure à 84 km.
A lire aussi :  Comprendre le certificat de cession pour une vente de véhicule réussie

La prime à la conversion pour remplacer un véhicule polluant par un modèle moins émetteur

La prime à la conversion est destinée à encourager les propriétaires de véhicules anciens et polluants à les remplacer par des modèles plus récents et moins émetteurs de CO2. Cette aide est cumulable avec le bonus écologique si vous achetez un véhicule d’occasion répondant aux critères d’éligibilité. Pour bénéficier de la prime à la conversion, vous devez mettre au rebut (c’est-à-dire envoyer à la casse) votre ancien véhicule et acheter un modèle d’occasion respectant certains critères d’émissions de CO2. Pour les véhicules thermiques, cette limite est fixée à 137 g/km en 2021 et sera abaissée progressivement dans les années à venir.

Le montant de la prime à la conversion varie en fonction des revenus du ménage et du type de véhicule acheté :

  • Pour les voitures électriques d’occasion : la prime s’élève à 5 000 € pour les ménages non imposables et à 2 500 € pour les ménages imposables.
  • Pour les voitures hybrides rechargeables d’occasion : la prime est de 3 000 € pour les ménages non imposables et de 1 000 € pour les ménages imposables.
  • Pour les voitures thermiques essence ou diesel d’occasion répondant aux normes Euro 6 (critères d’émissions) : la prime est de 1 500 € pour les ménages non imposables et de 1 000 € pour les ménages imposables.

Autres aides locales pour l’achat d’un véhicule d’occasion propre

En complément du bonus écologique et de la prime à la conversion, certaines collectivités territoriales proposent des aides spécifiques pour encourager l’achat de véhicules propres. Ces aides peuvent prendre la forme de subventions, de prêts à taux zéro ou de réductions sur le tarif de stationnement résidentiel. Les conditions et montants de ces aides locales sont variables selon les régions et les communes, il convient donc de se renseigner auprès de sa collectivité pour connaître les dispositifs disponibles.

A lire aussi :  Rouler sans Contrôle Technique : Quels Sont Les Risques ?

Penser également aux économies réalisées sur la durée

Au-delà des aides financières disponibles lors de l’achat d’un véhicule d’occasion propre, il ne faut pas oublier les économies réalisées sur la durée. En effet, un véhicule moins polluant consomme généralement moins de carburant et bénéficie souvent d’une fiscalité avantageuse (carte grise gratuite ou à tarif réduit, exonération de certaines taxes). De plus, les frais d’entretien sont généralement moins élevés pour les véhicules électriques ou hybrides que pour les modèles thermiques traditionnels.

En conclusion, si vous envisagez d’acheter un véhicule d’occasion, pensez à prendre en compte les différentes aides disponibles pour vous orienter vers un choix plus écologique. Ces dispositifs facilitent l’acquisition d’un véhicule propre et contribuent ainsi à la transition écologique du parc automobile français.

Rédigé par:

Je suis Vincent, un passionné d'automobiles depuis mon adolescence. J'ai toujours aimé tout ce qui concerne les voitures, de leur design à leur performance. Je passe la plupart de mon temps libre à m'informer sur les dernières innovations en matière de voitures et à découvrir les modèles les plus populaires. Pour partager ma passion avec le monde, j'ai créé mon propre blog d'informations pratique sur les voitures.