Dossiers

Je ne suis pas d’accord avec l’expert automobile, que faire ?

L’intervention d’un expert automobile est indispensable après un accident de voiture. Ce dernier doit vérifier l’état du véhicule pour faciliter le remboursement de votre assureur. Il se peut toutefois que vous ne soyez pas en accord avec ce dernier. Vous devez de ce fait agir correctement pour savoir si vous voulez contester sa décision.

La raison qui peut vous inciter à contester la décision de l’expert

Notez avant tout qu’un expert automobile est un spécialiste mandaté par votre assurance après un accident. L’intervenant doit faire un état des lieux et déterminer les dommages subis par votre véhicule. Le résultat de son expertise permet de ce fait de calculer le montant de votre indemnisation.

Il se peut toutefois que le rapport d’expertise ne réponde pas à vos attentes. Vous pouvez toujours le contester dans ce genre de situation. Ce genre de problème se manifeste souvent lorsque votre véhicule ne peut plus être réparé. Il ne faut pas oublier que les compagnies d’assurance ne donnent pas toujours une indemnisation reflétant l’état de la voiture. Vous avez alors la possibilité de réfuter la décision de l’expert.

Vous pouvez négocier directement avec l’expert en cas de désaccord

La première chose à faire est de négocier directement avec l’expert qui a été engagé pour vérifier votre véhicule. N’oubliez pas qu’il doit vous envoyer une copie de son rapport au bon moment. De cette manière, il vous sera plus facile d’exposer votre point de vue sur la situation. Il faut toutefois joindre certains documents avec votre réclamation si le désaccord concerne la somme de votre indemnité.

A lire aussi :  Comment choisir sa première voiture ?

Il faut alors fournir la facture d’achat du véhicule et le procès-verbal du dernier contrôle technique. À cela s’ajoutent les factures des récents entretiens que vous avez faits. Cela est aussi valable pour les réparations ainsi que les changements de pièces. Il reste des exemples d’annonces disponibles sur les sites de vente de voitures notoires.

D’autres solutions peuvent être proposées dans certains cas

Vous pouvez toujours entamer les procédures suivantes si les négociations à l’amiable ne sont pas fructueuses :

  • Une contre-expertise : il est tout à fait possible de demander une expertise amiable contradictoire si vous n’arrivez pas à tomber d’accord. Le second expert doit alors refaire une constatation et confronter son rapport avec celui du premier. Un départage est à prévoir si les rapports sont différents.
  • Une tierce expertise : un troisième expert peut intervenir si les deux premiers n’arrivent pas à s’entendre sur le résultat de l’expertise. Ils doivent alors trouver cette 3e personne et faire l’expertise ensemble.
  • Une procédure judiciaire : ici, la prise de décision revient au juge qui prendra en compte les circonstances de l’accident.